L'histoire




Dans sa longue liste d'aventures amoureuses, dans cette course effrénée au plaisir glacé, dans cette accumulation méticuleuse et médicale de victimes dupées, au moment où commence notre histoire, Don Giovanni essuie, pourtant, revers sur revers. Tout se déglingue, tout rate...

Repoussé par une Donna Anna échevelée, il doit affronter son père, le Commandeur, et le tue froidement. Poursuivi par Donna Elvira – qu'il a convaincue par des promesses mensongères et finalement épousée pour mieux l'abuser – il échoue aussi dans sa tentative de séduction de Zerlina, la jolie paysanne, qu'il essaie de piéger le jour-même de ses noces.

Le crime initial ne restera pas impuni: la statue funéraire du Commandeur, mystérieusement animée par des forces inconnues/magiques, est conviée par l'orgueilleux chevalier à un diner tardif, et sera l'instrument de la vengeance divine. Ce convive de pierre l'entrainera aux Enfers dans une ultime et fatale poignée de main...